Le projet e-MA est né d’une réflexion commune entre la chorégraphe Maria Donata D’Urso et l’artiste numérique Wolf Ka sur l’idéogramme japonais MA. Les deux artistes ont été lauréats à la Villa Kujoyama à Kyoto d’août à décembre 2012 pour initier la recherche sur cette approche spatio-temporelle.

MA:”distance existant naturellement entre deux ou plusieurs objets placés l’un à la suite de l’autre; l’intervalle, espace ou vide entre deux éléments, ou encore actions successives. Percevoir quelque chose d’invisible est l’essence même de l’art japonais. En peinture, l’attention a été posée sur les bords plus que sur la forme, en musique sur le silence plus que sur les notes et en danse sur les immobilités plus que sur le mouvement. Tout cela est exprimé par un seul terme: ma 間. »

Arata ISOZAKI

L’intervalle ou le ‘vide entre les éléments’ attire particulièrement notre attention. Cette vision est à l’opposé de la compréhension occidentale de l’espace- temps qui porte principalement le regard sur l’objet et l’événement. Cette approche de ‘l‘inter’ s’inscrit dans la démarche de deux artistes par leur discipline respective, la danse et le numérique. Elle permet de créer une synergie entre les deux champs artistiques. Nous souhaitons confronter cette conscience spatio- temporelle à des approches plus récentes. Une théorie à laquelle nous sommes sensibles est l’émergence : la complexité du comportement de l’ensemble dépasse la somme de ses parties. C’est un concept qui intervient lorsque des systèmes simples interagissent en nombre suffisant pour faire apparaître un certain niveau de complexité qu’il était difficile de prévoir par l’analyse de ces systèmes pris séparément: l’ensemble fait plus que la somme de ses parties. C’est un phénomène que l’on trouve dans les domaines physiques, biologiques, écologiques, socio-économiques, linguistiques et autres systèmes dynamiques comportant des rétroactions (feedback). Ceci signifie que l’on ne peut pas forcément prédire le comportement de l’ensemble par la seule analyse de ses parties.